06 juin 2010

Go West !

La météo n’etant pas terrible en mai dans le Mississippi,  un petit détachement du VT7 (notre squadron) s’en va à la recherche du ciel bleu. Direction : El Centro, la base ou il fait toujours beau. Les blues angels s’y entrainent tous les hivers, et toutes les flotilles de chasse y font des détachements réguliers pour profiter de la météo et des champs de tirs situés tout autour de la base.  Emerand et moi avons la chance d’être de la partie !

Première difficulté : il faut y aller ! Nous profiterons des voyages aller et retour pour effectuer les vols d’Onav (navigation basse altitude) et d’Airnav (navigation haute altitude). Départ donc  un vendredi matin aux aurores, après une veillée d’armes consacrée à la préparation. Nous partons pour un vol à la limite du rayon d’action de nos avions. Montée à l’altitude max (41000ft) pour économiser le pétrole, aussi haut que les vols intercontinentaux… Malgré un vent de face important, trois d’entre nous parvenons à destination, exactement aux min fuel ! Le quatrième, moins chanceux, dut se dérouter vers un terrain moins éloigné, il nous rejoindra à l’étape du soir, après de multiples pannes. Quand la malchance s’en mêle…

Pour nous commence le bonheur, la récompense de dizaines d’heures passées à préparer et étudier des cartes. Le profil des 5 vols suivant sera toujours le même : décollage en patrouille de deux ou trois, transit en haute altitude vers un point initial, transition vers la basse altitude et séparation de la patrouille. Ensuite, chaque pilote accélère à 360 kts, descend à 500 pieds du relief, et c’est parti ! Le but du jeu : parvenir, via une route prédéterminée, à attaquer une cible (pont, croisement de route.. ) à la minute m plus ou moins cinq secondes. Il faut alors serpenter au fond des vallées, passer sur le dos au dessus des crêtes pour coller au relief et rester camouflés, descendre  au dessus du désert et recalibrer sa navigation à chaque point caractéristique afin d’être « on time on target », tout en surveillant le fuel qui descend à vue d’œil à ces altitudes.  Sur la cible, attaque simulée, puis on tire le nez vers le ciel, et on rassemble sur l’avion précédant qui va emmener la patrouille vers la prochaine destination.  Des vols intenses, avec des sensations fortes, juste récompense d’heures et d’heures de préparation.

Picture2

Nous atterrirons ainsi à El paso, puis Phoenix, le temps d’une soirée, enfin Bullhead City, non loin de Vegas, pour passer le dimanche. Bien entendu, portés par l’esprit de découverte et non par le démon du jeu, nous ne résistons pas à l’appel de Sin City qui nous allègera encore de quelques poignées de dollars.

Posté par guillaumelr à 14:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Go West !

Nouveau commentaire